thème :   le plus vu
EnvoyeriCalPartager

mercredi 2 décembre 2020 à 18h

Marche aux flambeaux Assignés à résistance, notre état d'urgence!

ASSIGNES A RESISTANCE, NOTRE ETAT D'URGENCE !

Message de la modération : pour limiter les risques d'interpellation, vous pouvez consulter ici le livret "Nos droits : manifester pendant le confinement" Des modèles d'attestation y figurent également

Rendez-vous Mercredi 2 décembre à Strasbourg (Place de la République) pour une marche aux flambeaux.
17h30 : Rassemblement et prises de paroles.
18h30 : Départ du cortège.
Des flambeaux seront disponibles sur place à prix coûtant (2 euros). N'hésitez pas à apporter les vôtres ou lanternes, bougies, leds...

Aujourd'hui la peur a changé de camp et la résistance à l'oppression s'intensifie de jour en jour.

Contre l'assaut de nos valeurs humaines, nous refusons de rester silencieux.
Contre l'isolement de la contestation, nous choisissons de rassembler nos forces.

Pour le respect de l'humanité et sa liberté de vivre, nous resterons unis.
Pour la fin de leur monde, nous sommes déterminés à briller.

Liberté, j'écris ton nom, pour que tous se souviennent de toi. Les politiques liberticides qui font rage vont finir par te tuer définitivement.
Aujourd'hui, le projet de loi de sécurité globale et le projet de loi contre les séparatismes te mettent en "état d'urgence absolue". Tu as déjà été lourdement mutilée par l'état d'urgence sanitaire et sa prolongation (2020), par la "loi Avia contre la haine en ligne" (2020), par la "loi anti-casseurs" (2019), par la "loi contre les fake news" (2018), par l'intégration des dispositions de l'état d'urgence en droit commun (2017).
Pour que la liberté d'opinion, d'expression et de conscience, le droit à la sûreté, le droit à la vie, la liberté d'aller et venir, le droit à la protection de la vie privée, le droit au secret médical, le droit à la sécurité, le droit à la protection de la santé, la liberté se regrouper et de manifester, la liberté d'association, le droit d'information, la liberté de la presse, le droit à la dignité de la personne, la liberté de consentement (...) ne soient mises à mort, levons-nous tous ensemble.

La manifestation est déclarée en préfecture. Le protocole sanitaire est en vigueur.

Inter QG gilets jaunes du bas Rhin et Gilets Jaunes Alsace, tous ensemble

Source : message reçu le 30 novembre 22h