thème : Genre incomplet
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 25 mai 2019 à 14h

Atelier d'autogynéco révolutionnaire : projection et auto-observation

★ Mixité choisie : sans mecs cis ★ quels que soient nos corps, nos âges, nos handicaps... ★

Atelier accessible aux personnes à mobilité réduite (préviens nous une semaine à l'avance pour qu'on décale à la Station !)

Pour développer ensemble des savoirs et des pratiques révolutionnaires sur nos corps, on a prévu pour cet atelier de :

- regarder ensemble le documentaire "Regarde, elle a les yeux grand ouverts"

- d'expérimenter l'auto-examen des seins, en groupe ou seul·e dans le respect des besoins, des vécus et de l'intimité de chacun·e.

Tout ça étant ajustable sur le moment en fonction des envies ! L'idée c'est aussi de discuter de nos rapports à nos corps, etc. On peut faire des petits groupes si les envies sont différentes. Tu peux venir à la projection et partir après, tu peux aussi rester en participant ou non (n'hésite pas à apporter de la doc ou des textes si tu en as). Par contre n'arrive pas en retard parce que pour garder un espace de confiance, on n'acceptera pas de personnes en cours de route.

"Regarde, elle a les yeux grand ouverts"

Ce documentaire exceptionnel relate l'expérience vécue par des femmes du MLAC (association féministe fondée en 1973 et luttant pour le droit à l'avortement et la contraception) d'Aix en Provence, inculpées et jugées pour avoir pratiqué elles-mêmes des avortements (procès du 10 mars 1977). Leur lutte consistait non seulement à pratiquer des avortements, mais aussi des accouchements à domicile. Ces femmes militaient pour que l'accouchement et l'avortement soient contrôlés et voulus par les femmes elles-mêmes. En arrière-plan de la lutte, s'inscrit une partie de la vie à la « Commune », une communauté près d'Aix.

Contact : autogyexneco.revolutexionnaire@gmaexil.com

Lieu : Planning Familial 67 (entrée par la rue Hannong)

Les ateliers d'auto-gynécologie féministe révolutionnaire de Strasbourg proposent de développer ensemble des connaissances, des outils et des pratiques autour de la santé gynécologique et sexuelle, des corps et des sexualités. Dans le respect des besoins, des vécus et de l'intimité de chacun·e, chaque atelier se déroule en mixité choisie sans hommes cisgenres*. Pour tous les corps, les identités de genre, de sexualités (ou d'asexualités), les âges et les handicaps, cet espace de rencontre et d'échange, propose de co-construire une gynécologie féministe intersectionnelle** et de s'autonomiser dans la santé. Alternant entre des séances pratiques, de l'auto-observation, des discussions, des arpentages et des projections, les ateliers sont organisés de manière horizontale (pas de chef·fe·s ni de « spécialistes ») et autogérée (on décide ensemble de ce qu'on veut faire et comment) et se déroulent entre le Planning familial de Strasbourg, les CEMEA Alsace et le Station Centre LGBTQI.

Chaque séance se construit en fonction des envies et des apports de chacun.e, en respectant les principes de bienveillance, de confidentialité des échanges et de respect de la parole, des corps et des identités de tou·te·s.

Nous sommes ouvert.es à tou.tes (hors mecs cis), alors n'hésite pas à nous rejoindre, même si tu n'es jamais venu.e ! C'est la diversité des expériences de chacun.e qui fait la richesse de l'atelier, YOUPI !

* Cisgenre: une personne qui s'identifie au genre qui lui a été assigné à la naissance est cisgenre.

* * Féminisme intersectionnel : le féminisme intersectionnel prend en compte la multiplicité et l'entrecroisement des oppressions vécues par les femmes, les personnes trans et intersexes (sexisme, racisme, classisme, lesbophobie, homophobie, transphobie, validisme, putophobie, islamophobie, grossophobie, etc.).

Source : message reçu le 13 mai 20h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir