Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 26 juin 2019 à 8h

Soutien aux militant·e·s en procès / 11h Relaxe générale

// Dernière information // le tribunal correctionnel de Strasbourg a relaxé les 3 militants écologistes : https://www.rue89strasbourg.com/relaxe-pour-l…

Le 26 juin, à 8h30, 3 militant·e·s d'ANVCOP21 Strasbourg passeront en procès au TGI de Strasbourg pour le décrochage du portrait de Macron à la mairie de Kolbsheim le 5 mars 2019.

Nous vous invitons à venir nombreux·se·s pour soutenir ceux qui bravent la loi pour lancer l'alerte sur l'urgence climatique, alors que les vrais responsables ne sont pas inquiété·e·s.

Le 26 juin faisons le procès de l'inaction climatique du gouvernement !

Le rendez-vous est à 8h, le programme prévus arrive dans peu de temps. Le tribunal se trouve 1 quai Finkmatt à Strasbourg.

Les collectifs confirmés :
Extinction Rebellion
Stop Fessenheim
OXFAM
Youth For Climate
Nous avons besoin de soutien public ! Si vous faites partie d'un collectif ou si vous connaissez une figure publique qui pourrait nous soutenir, à distance ou le jour-même, contactez-nous ou partagez cet événement !

Une buvette et de la petite restauration se fera sur place.
Nous avons besoin de vous ! Aidez-nous à organiser cet événement primordial dans notre lutte, en remplissant ce formulaire de bénévolat :
=> framaforms.org/formulaire-benevole-proces-des-decrocheurs-du-26-juin-a-strasbourg-1559078842

Trois dates à retenir avant le 26 juin :

Le 19/06 à 18h30 se tiendra une conférence de presse à l'Etablit, 8 place d'Austerlitz, afin de revenir publiquement sur les faits et de tenir au courant les journalistes intéressés.
Le 21/06 une réunion d'organisation se tiendra à 19h au local EELV, 7 rue de l'épine, l'occasion de venir nous aider à planifier la journée du 26.
Le 24/06 se fera un atelier banderoles pour être prêts le jour J - plus de détails à venir.

Visuel manifestation

https://anv-cop21.org/sortons-macron/

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir