thème : RDV   le plus vu
Covoiturage EnvoyeriCalPartager

dimanche 17 octobre 2021 à 17h30

Massacre du 17 octobre 1961 : Rassemblement au Pont Corbeau

Massacre du 17 octobre 1961 : 60 ans après, Un crime d'État à Paris toujours pas reconnu.

Un massacre perpétré par la police de Papon lors d'une manifestation de travailleurs algériens.

Les historiens estiment à au moins 200 le nombre de victimes de ce crime.

Pour la mémoire et contre l'oubli, deux évènements sont organisés à Strasbourg :

- Conférence avec Olivier Le Cour Grandmaison, politologue : vendredi 15.10.2021 à 19h30 au FEC (17 Place Saint-Étienne, 67000 Strasbourg)

- Rassemblement annuel au Pont Corbeau à 17h30 suivi d'une marche vers la Place du 17 octobre 1961.

Évènements organisés par le collectif d'Ailleurs Nous Sommes d'Ici 67 et l'ATMF.

- dailexleursiciex67@gmailex.com

- atmf.org - atmfex.strasboexurg@gmaiexl.com

Massacre du 17 octobre 1961 (4).png

-------------------------------

Le 17 octobre 1961, des dizaines de milliers de travailleurs algériens et leurs familles ont manifesté à Paris pour le droit à l'indépendance de l'Algérie, pour leur droit à l'égalité et à la dignité, contre le couvre-feu raciste qui leur était imposé. Ce jour-là et les jours suivants, plusieurs centaines d'entre eux furent massacrés, jetés dans la Seine ou gravement blessés par des policiers sous les ordres du préfet de Paris, Maurice Papon.

Il est nécessaire de maintenir vivante la mémoire !

De la rafle du Vél'd'Hiv' aux centres de rétention, en passant par la répression sanglante du 17 octobre 1961, nous savons ce qu'un pouvoir en place peut faire au nom de la Raison d'État.

Les politiques actuelles visant les migrant-e-s sont inhumaines et nourrissent le racisme et l'islamophobie.

Aujourd'hui : le racisme d'État, l'islamophobie et les violences policières TUENT. Les premières victimes sont les descendants des manifestants massacrés en 1961 et des victimes des crimes de l'État colonial français.

Près de six décennies après l'enlèvement et la disparition de Mehdi Ben Barka, nous continuons à soutenir l'appel pour qu'éclate la vérité et pour que la raison d'État n'étouffe pas l'action de la justice.

La bête immonde n'est pas morte !

A l'heure où l'extrême droite est déjà en place en Europe, que les fascistes du Rassemblement National mènent déjà leur campagne raciste et islamophobe contre les migrant-e-s, les étrangers/étrangères, n'oublions pas le gouvernement Macron qui, avec la loi asile-immigration et sa loi sur le « séparatisme », fait plaisir à tous les racistes et renforce leur haine raciale

Les fascistes d'aujourd'hui sont les héritiers des criminels de l'OAS, des tortionnaires de l'armée française, de l'ordre colonial : mêmes méthodes, mêmes pratiques !

A la mémoire de la répression sanglante de l'État français dont furent victimes les manifestant-e-s pacifiques algérien-ne-s en 1961.

Massacre du 17 octobre 1961 (3).png

-----------------------------------------------------


--

Association des Travailleurs Maghrébins de France - Section du Bas-Rhin
44 Route de Schirmeck - 67200 Strasbourg
E-mail : atmfex.strasboexurg@gmaiexl.com

Site internet Atmf National : http://atmf.org/

Facebook : https://www.facebook.com/strasbourg.atmf

Source : message reçu le 29 septembre 16h