thème :   le plus vu
EnvoyeriCalPartager

samedi 26 juin 2021 à 13h30

QUE CREVE LE CAPITALISME! LES FEMMES EN PREMIERE LIGNE

LE LIEU A CHANGE : RDV PLACE KLEBER 13H30

Parce que nous sommes en première ligne, parce que nous nous battons pour notre avenir et nos enfants, le 26 juin, les plus déters d'entre-nous seront en tête de cortège pour former un bloc de femmes qui ne pliera pas!

Le patriarcat est indissociable du capitalisme et les femmes sont la première classe opprimée.
Durant la crise, les violences conjugales et les féminicides se sont multipliés, nos enfants ont été masqués, isolés, privés de lien social. Leur scolarité est compromise, comme celle des étudiants précarisés et laissés à l'abandon.

Depuis deux ans nous scandons en vain nos revendications et qu'avons-nous obtenu? Une répression accrue et des entraves de plus en plus graves à nos libertés.

Hommes et femmes, ensemble, c'est à nous d'unir nos forces pour faire plier ce gouvernement!
Nous exigeons une hausse des salaires, des pensions et des minimas sociaux, l'abrogation de l'état d'urgence sanitaire, de la réforme chômage, une vraie réforme des retraites (rendez-nous nos caisses bordel!).
Nous exigeons l'arrêt immédiat des politiques inhumaines envers les migrants et la mise en place de structures d'accueil digne de ce nom.
Nous exigeons l'arrêt de toutes les politiques en cours qui visent à casser les salaires et le service public.

Plus que jamais c'est à nous de construire notre avenir, à nous de dégager ce système économique et politique prédateur et le mettre à genoux une bonne fois pour toutes.

Le 26 juin montrons-leur que nous sommes toujours là, plus déters que jamais et mettons leur une bonne claque!

Non seulement on ne lâche rien, mais on en remet une couche !

Alsace révoltée et Gilets jaunes Alsace - tous ensemble


Source : message reçu le 8 juin 21h