thème :   le plus vu
EnvoyeriCalPartager

vendredi 1er mai 2020 à 20h

RDV Le 1er MAI, chantons aux fenêtres : confiné·e·s et révolté·e·s, on est là !

Cette fête qui permet de se rappeler que les travailleurs et les travailleuses ont toujours dû se battre pour se faire entendre, se passera confinée.

Cela pourrait être fort si on réussissait à faire entendre notre voix depuis nos fenêtres.

On (citoyen·ne·s) propose donc de chanter la chanson écrite par la compagnie « Jolie môme » sur l'air de « on est là, on est là » un hit de manif. On chanterait ça à 20h juste après les applaudissements.

La chanson est à propos des événements actuels. Elle permet de montrer la solidarité de tous ceux et toutes celles qui subissent les décisions de nos dirigeants et qui nous envoient droit dans le mur.

Pour que ça se fasse, n'hésitez pas à faire tourner un maximum autour de vous, à en parler avec vos voisins et voisines, à afficher les paroles dans vos immeubles et dans la rue, à partager sur les réseaux sociaux. Vous avez bien sur le droit de faire des répèts les jours d'avant. Ca vous permettra d'en parler et d'emmener d'autres gens avec nous pour le 1er mai.

La chanson, les paroles, les accords ci-dessous :

https://cie-joliemome.org/?p=7565

Les paroles aussi ci-dessous :

On est là
On est là
Aux fenêtres et aux balcons
Nous on est là
On applaudit les soignants
Mais pas le gouvernement
L'union sacrée qu'il nous vend
On n'en veut pas

On est là
On est là
Confinés et révoltés
On n'oublie pas
Qu'ils ont tout privatisé
Tout vendu aux financiers
Ça n'se passe'ra plus comm' ça
Car on est là

On est là
On est là
Confinés et révoltés
On n'oublie pas
Les hôpitaux saturés
Et la santé dégradée
Les moyens pour nous soigner
On les a pas

Pont musical (ou pas)

On est là
On est là
Confinés et révoltés
On n'oublie pas
Les milliards aux entreprises
Ça prouve quoi qu'ils en disent
Que de l'argent il y en a
Pour ces gens-là

On est là
On est là
Confinés et révoltés
On n'oublie pas
Tous ceux qui vont au charbon
S'entassent dans les wagons
Et bossent sans protection
On n'oublie pas

On est là
On est là
Confinés et révoltés
On n'oublie pas
Les migrants, les sans-abris
Tous les enfants qui s'ennuient
Les papis et les mamies
On n'oublie pas

Pont musical (ou pas)

On est là
On est là
Confinés et révoltés
On n'oublie pas
Pour l'honneur des travailleurs
Et pour un monde meilleur
Tous unis ça changera
Car on est là

Source : message reçu le 25 avril 15h